Emmanuel Adebayor, le porte-malheur des Éperviers du Togo ?

 Emmanuel Adebayor, le porte-malheur des Éperviers du Togo ?

Plus rien ne va dans le football togolais. Le sport roi dans ce pays est plongé dans une crise sans fin depuis quelques années. Et ceci, suite à la non qualification des Éperviers pour les CAN 2019 et 2021. Engagée dans les éliminatoires de la coupe du monde 2022, l’équipe togolaise de football a encore renoué avec les mauvais résultats enchainant deux défaites en autant de journées. Lesquels des résultats qui vont dévoiler au grand jour, la situation critique au sein de la famille footballistique du Togo, notamment entre l’international togolais Emmanuel Adebayor et le président de la fédération togolaise de football Guy Akpovi

En effet, l’ancien d’Arsenal Emmanuel Adebayor serait considéré comme porte-malheur des Éperviers, selon certaines rumeurs. Des déclarations faites par l’ex-capitaine des Éperviers lui-même sur une radio locale en Mina. L’attaquant ne comprend pas ces accusations infondées de certaines autorités fédérales qui ne souhaiteraient plus le voir autour de l’équipe nationale du Togo.

MÉGA SPORTS est sur Telegram. Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement en cliquant sur le lien suivant : https://t.me/mega_sports

D’où remonte l’affaire ?

Tout a commencé lors du match Sénégal vs Togo, où le joueur passé par le Real Madrid de sa propre initiative, a programmé acheter son propre billet pour le voyage sans rien espérer de la fédération togolaise de football. Le joueur aurait en effet reçu un appel du président de la FTF Guy Akpovi lui demandant s’il allait au Sénégal ou pas. Répondant à l’affirmative, Adebayor aurait reçu dans la foulée, un autre appel une heure après où on lui informait des instructions ne lui permettant pas de prendre le même hôtel que les Éperviers.

Un scénario auquel est venu s’ajouter un autre intervenu à l’occasion du match Togo-Namibie. L’homme qui aura porté la sélection togolaise pendant des années, arrivé au stade, aurait été intercepté par le commandant Akpètè qui coordonnait la sécurité. Ce dernier aurait clairement annoncé à Emmanuel Shéyi Adebayor, qu’il avait reçu les instructions fermes que lui Adebayor n’accède pas aux vestiaires.

Des mesures tenant lieu de méfiance vis-à-vis du joueur, laissant supposer que qu’il serait la cause de défaites des Éperviers. Toutes choses que l’ancien capitaine du Togo ne comprend pas pourquoi. Après la sortie de l’ancien joueur africain de l’année, sur une radio locale, les explications du président Guy Akpovi sont attendue. D’ailleurs, une rencontre est déjà annoncée entre Emmanuel Shéyi Adebayor et Guy Akpovi le président de la fédération, la semaine prochaine.

Roger Abraham Adjovi pour Méga Sports

Articles Similaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

P