L’Ecureuil Olivier Verdon encore dans le collimateur de la justice !

 L’Ecureuil Olivier Verdon encore dans le collimateur de la justice !

Olivier Verdon est encore impliqué dans une affaire de violences conjugales envers l’une de ses ex-compagne. En effet, il est accusé, ce jeudi 17 juin 2021, pour séquestration et violences conjugales.

Le Benin éliminé, le mal est profond et date de Mathusalem.

En effet, la jeune femme âgée de 21 ans a été la petite amie du défenseur international béninois en 2020. Une relation qui n’a pas fait long feu (deux mois). Selon l’avocat de cette dernière, une plainte a été déposée contre Verdon pour “violences volontaires”, “séquestration” et “menaces de mort”. Ainsi, l’avocat, Me Bertrand Mertz rapporte que les faits se sont déroulés dans la nuit du 14 au 15 novembre 2020, à Razgrad, en Bulgarie, confirmant des informations du Républicain lorrain.

La femme fait savoir, en effet, qu’elle a hésité à plusieurs reprises avant de finalement porter plainte. Cette dernière raconte que tout a commencé quand Verdon lui a demandé de déverrouiller son téléphone portable pour avoir accès à une discussion. Chose que la fille a refusé.

“Pour tenter de déverrouiller ce téléphone, M. Verdon n’hésite pas à (la) maîtriser pour qu’elle soit dans l’incapacité de bouger (…)Il tire celle-ci par les cheveux pour relever son visage et la serre avec son bras autour de son cou pour l’empêcher de bouger”, renseigne la plainte.

Dans le rapport établi contre Olivier Verdon

Un post le la victime

Aussi, Olivier Verdon émet plusieurs menaces et explique par ailleurs qu’il va “séquestrer sa compagne dans cet appartement sans son téléphone et qu’elle ne reverra plus jamais sa famille”, indiquant à plusieurs reprises qu’il a des “contacts pouvant organiser sa disparition et camoufler son meurtre”, rapporte RMC.

“Craignant pour sa vie, (la plaignante) tente donc d’échapper à l’issue funeste qui se dessine en sautant par la fenêtre de la chambre dans laquelle elle est séquestrée”, lit-on encore. Une autre plainte a été déposée auprès du parquet de Razgrad le mois dernier.

Ce n’est donc pas la première fois que Verdon est impliqué dans une telle affaire. Précédemment, en août 2019, il avait déjà été arrêté par la police espagnole pour la même raison.

close

Ne manquez plus rien !

Vous recevrez gratuitement en temps réel toutes les actualités !

Articles Similaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

P