Bénin : le guide des entraîneurs désormais disponible, pari gagné pour Victorien Kougblénou

 Bénin : le guide des entraîneurs désormais disponible, pari gagné pour Victorien Kougblénou

Au Bénin, les entraîneurs de taekwondo ont désormais à leur disposition un document dans lequel s’abreuver. Il s’agit du guide des entraîneurs de taekwondo. Un document validé ce samedi 03 juillet 2021 au siège de la fédération de tutelle par les acteurs de la discipline. Ceci au détour d’un atelier organisé à cet effet. Les travaux de l’élaboration de ce manuel ont été effectués sous l’égide de Maître CHOGNIKA Eudes. Ils ont duré deux mois. Le rendu est potable, exploitable et exportable. Un pari gagné pour le président de la fédération béninoise de Taekwondo. Et surtout, pour les membres du comité qui a fait le travail, de jours comme de nuits sans repos.

Que retenir de ce guide des entraîneurs de taekwondo?

À travers ses 83 pages, ce document contient en grandes lignes la description des valeurs de Taekwondo. Passant par son historique, le manuel traite également des différentes phases de la connaissance de Taekwondo. “Ce qu’il faut retenir de façon succincte est qu’enfin au taekwondo, il y a une mise en place un document. Lequel document dont doit se référer tous les entraîneurs pour conduire leurs différentes séances d’entraînement. C’est un support d’aide à l’entraînement” explique Maître CHOGNIKA Eudes. Président de la commission des examens de grade intermédiaire et président du comité de mise en place pour travail, Maître CHOGNIKA Eudes poursuit. “Il y a de nouveaux dans le document. Il s’agit notamment de la récupération de certaines données de manuel technique de procédure sorti il y a un an. Aussi, la succion de progression de grade en deux”, t-il évoqué.

Au terme de l’atelier, Victorien Kougblénou, président de la Fédération Béninoise de Taekwondo a exprimé toute sa satisfaction. Il n’a pas pu cacher son émotion. “La présentation du travail qui a été faite dénote du niveau de débauche d’énergie intellectuelle. La qualité du travail que je viens de voir traduire une expertise avérée au niveau de ceux que j’appelle gardien de temple” a-t-il laissé entendre. Avant de poursuivre en disant que “le travail a été fait avec un grand sérieux, avec une démarche méthodologique très rigoureuse…” Visiblement ému, le président Victorien Kougblénou n’a pas manqué de remercier les différents acteurs.

Les attentes

Ce document, qui va servir de bréviaire aux encadreurs de cet art martial, entend être vulgarisé. Et pour cela, il y a forcément des attentes de la part des concepteurs. C’est ce que nous dit Maître CHOGNIKA Eudes. “Nos attentes, c’est la prise en main réelle de ce document par tous les entraîneurs Taekwondo. Ceci pour qu’au moment des grandes évaluations nous puissions nous retrouver tous en phase”. Et au président Victorien Kougblénou d’ajouter qu’il approuve la démarche qui est proposée pour la validation ou l’internalisation du contenu de ce document à plusieurs étapes, d’abord en avant-projet. Il a évoqué également le recueillement des contributions des uns et des autres affinés avant phase de la vulgarisation du document.

Roger Abraham Adjovi & Evrard Fulgérale pour Méga Sports

close

Ne manquez plus rien !

Vous recevrez gratuitement en temps réel toutes les actualités !

Articles Similaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

P