Ismael Bako expose ses ambitions pour le Basketball béninois.

 Ismael Bako expose ses ambitions pour le Basketball béninois.

Ismael Bako continue sa tournée dans le Bénin. Il a été ce samedi 03 juillet à Parakou pour assister au match du Final 6 entre ASPAL et Bosco Stars. Un match qui n’a pas pu arriver à terme à cause du forfait des Boscovites. Un peu déçu de ne pas pouvoir assister à un match complet, le joueur du club d’ASVEL en France a quand-même essayé de faire part de son expérience par rapport au peu qu’il a vu. Ismael Bako a également exposé ses ambitions pour le Basketball béninois.

Après son titre de Champion de France avec ASVEL, Ismael Bako a décidé de faire un retour aux sources. Faisant régulièrement depuis son enfance des descentes à Natitingou, ville de sa famille paternelle, il a décidé cette fois de participer au développement du basketball béninois. Comme plusieurs de ses compères évoluant à l’étranger, il prévoit mener des actions pour l’épanouissement de la jeunesse et la détection de talents. 

Ismael B. au Bénin, un tête à tête avec le ministre Oswald Homeky ?

Ismael Bako a déjà son plan d’action

Dans un premier temps, il compte faire l’état des lieux en ce qui concerne le fonctionnement du basketball au Bénin. ” Actuellement, je travaille avec une fondation basée à Parakou pour améliorer des choses concernant la malnutrition (…) dans quelques années, je vais essayer de lancer quelques choses moi-même. Je suis maintenant avec la fondation pour d’abord avoir plus d’expérience. Savoir surtout comment les choses se passent ici et voir comment moi-même, je peux faire les choses”, a-t-il affirmé. Ainsi, Sport et Éducation sont les maître-mots que Ismael Bako compte valoriser à l’endroit de la jeunesse.

Ismael Bako a aussi dévoilé ses ambitions personnelles. Le jeune rêve de jouer en NBA, participer aux Jeux olympiques. Aussi et surtout contribuer réellement à l’amélioration du niveau du basketball béninois. D’ailleurs, il prévoit de décrocher à l’avenir des “bourses” pour plusieurs jeunes talentueux. Ceci afin de leur favoriser une insertion professionnelle plus dynamique dans le monde du basketball.

Par ailleurs, Ismael Bako n’a pas manqué de donner certains conseils aux jeunes béninois désirant percer dans le basketball. “Il faut travailler dur parce que j’ai vu ici des joueurs qui ont beaucoup de talent. Mais, les joueurs qui travaillent plus dur, ce sont eux qui ont du succès et pas ceux qui n’ont que du talent “, a-t-il conclu.

Mouhamed Bouhari pour Méga Sports

close

Ne manquez plus rien !

Vous recevrez gratuitement en temps réel toutes les actualités !

Articles Similaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

P