RDC 2-0 Bénin : Le match n’est pas fini

 RDC 2-0 Bénin : Le match n’est pas fini

Battu 2-0 par la République Démocratique du Congo dans l’après-midi de ce dimanche 14 novembre 2021, le Bénin est éliminé pour les barrages. Toutefois, l’équipe nationale du Bénin a une encore carte à jouer. En effet, le sélectionneur Hector Cùper a enfreint le règlement de FIFA sur les changements de joueurs durant la rencontre RDC vs Bénin. Match comptant pour la 6e et dernière journée de la phase de poules des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

Depuis l’avènement de covid-19, la faîtière du football mondial a autorisé temporairement 5 changements à effectuer au cours d’un match en trois temps. Et ceci afin éviter de trop perturber le cours du match. Ce que n’a pas respecté Hector Cùper, le sélectionneur de la RD Congo. Le technicien argentin a effectué quatre changements sur quatre périodes distinctes. Kayembe est entré à la 63e, Bakumbu à la 77e, Muleka à la 84e et Ngandu à la 90e).

Les dirigeants du football béninois au courant pourrait surfer sur cette affaire, et introduire un recours auprès des instances compétentes.

Roger Abraham Adjovi pour Méga Sports

Méga Sports vous propose des contenus originaux. Méga Sports, c’est la fiabilité des informations, Méga Sports, c’est également l’information en temps réel et dans toutes ses dimensions. Adoptez-le et consommez-le sans modération.

NéO Market Electronics, la grande maison de vente des accessoires électroménagers au Bénin. La qualité, à petits prix ! Contactez-nous.

MEGA SPORTS est sur Telegram. Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement en cliquant sur le lien suivant : https://t.me/mega_sports

close

Ne manquez plus rien !

Vous recevrez gratuitement en temps réel toutes les actualités !

Articles Similaires

3 Comments

  • Le résultat est connu d’avance.
    “Non recevabilité” c’est à croire que les instances juridique du football se repèrent à la justice béninoise

  • L’arbitre a perdu toute lucidité. Sa jugeote était troublée donc il ne ne pouvait pas refuser quatre différentes vagues de remplacement. Ne nous auto-censurons pas. Introduisons auprès de la FIFA et de la CAF, le plus rapidement possible, le recours, surtout que le penalty a été un abus des plus injustes. Que le Bon Dieu pardonne à ce Sifflet venant du Gabon.

  • I THINK CAF AND FIFA SHOULD PLAY THEIR ROLE THOROUGHLY TO ENSURE THESE IRREGULARITIES IN AFRICAN FOOTBALL INVOLVING REFEREES STOP. OTHERWISE, THERE WILL BE BACKWARDNESS INSTEAD OF PROGRESS IN AFRICAN FOOTBALL. REFEREES ARE MAJORLY CORRUPT. ASIDE BENIN CLAIMING JUSTICE OF BEING CHEATED, I WANT TO APPEAL TO THE WORLD FOOTBALL GOVERNING BODY TO INVESTIGATE ABOUT THE GABONESE REFEREE WHO OFFICIATED THE DRC-BENIN MATCH.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!
P