L’étape de Djougou pour la reprise des activités au triathlon

 L’étape de Djougou pour la reprise des activités au triathlon

Le comité exécutif de la fédération béninoise de triathlon (FEBETRI), que dirige Richard Assah reprend service conformément à son calendrier d’activité exercice 2021. Ceci après plusieurs mois d’arrêt des activités dû à la pandémie de la covid-19. Et c’est Bassila et Djougou qui vont abriter les premières compétitions les samedi 5 et dimanche 6 juin 2021.

En effet, au programme du duathlon et de cross-country km de course. 20 km et 2km5 de course pour le vélo et 5km pour les deux sexes au cross-country. Ainsi se résume le menu des compétitions attendues du côté des participants. C’est au stade Atchoukouma de Djougou que sera lancé le duathlon le dimanche 6 juin 2021. Ici, plus d’une trentaine de participant sont annoncés.

Richard Assah s’évertue pour la réussite de la fête du triathlon

Du côté du comité d’organisation que dirige le président Richard Assah, c’est la veillée d’arme. En effet, Tout se passe bien afin que la fête soit belle. Et déjà, le président de l’instance de gestion du triathlon au Bénin invite le public de la localité accueillante, à faire nombreux le déplacement pour applaudir les athlètes. Le respect des gestes barrières sera de mise et le port de cache-nez est exigé sur les sites devant abriter les activités a insisté Richard Assah, président de la FEBETRI. Bassila, accueille la première étape, où 64 athlètes sont attendus pour la course au duathlon. Signalons qu’après Bassila et Djougou, le cap sera mis sur d’autres communes. Par exemple, Bohicon et Parakou vont abriter en juillet et en août les prochaines activités de la fédération. Ceci avant le 3ème championnat national de duathlon/triathlon prévu en septembre 2021.

Championnats ouest-africains: Le Benin moissonne gros.

Quant aux compétitions de duathlon, elles sont programmées conformément au programme annuel 2021 en cinq étapes dans cinq régions. Celles de Bassila et de Djougou du week-end des 5 et 6 juin 2021, vont permettre de se préparer pour les détections des U16 ou U17. Après cela, ceux-ci vont prendre part aux différents programmes de préparation en vue donc d’une qualification aux Jeux olympiques de la jeunesse de 2026 à Dakar.

Diany Kpossou

close

Ne manquez plus rien !

Vous recevrez gratuitement en temps réel toutes les actualités !

Articles Similaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

P