Interclubs: Rodolpho Boko crée de jeunes compétitifs

 Interclubs: Rodolpho Boko crée de jeunes compétitifs

L’association Œil du Dragon avec à sa tête le président Rodolpho Boko a organisé ce dimanche 30 mai 2021, l’édition numéro 1 du tournoi interclubs des arts martiaux. C’était sur l’esplanade de la place Lénine d’Akpakpa. Dans les trois disciplines de compétition, les athlètes se sont montrés performant. A l’épreuve du Taolu, c’est Addo Corentin qui sort le grand jeu chez les cadets en homme et Comlan Gloria chez les femmes ! L’association Œil du Dragon gagne le pari d’organisation réussie avec à la clé son objectif atteint.

En effet, l’association Œil du Dragon avec à sa tête le président Rodolpho Boko en collaboration avec Centre Culturel Chinois et l’Association d’Aide et d’Accompagnement des Arts Martiaux Chinois a tenu en haleine le public sportif d’Akpakpa. Tout a commencé par des belles démonstrations des pratiquants des arts martiaux chinois. Après cela, il faut dire qu’a travers cette édition de ce tournoi interclubs, l’association Œil du dragon entend initier les jeunes plus tôt à la pratique des arts martiaux. Durant toute la journée qu’à duré la compétition les pratiquants du wushu ont compétité dans deux disciplines à savoir le Taolu et le Sanda.

L’exercice 2020 de la FBTAE validé et applaudi.

Des résultats encourageant au Tournoi interclubs arts martiaux

Au niveau des minimes de 6 à 12ans, c’est Adogbo Déo -Gracias qui finit champion devant Gbenou Hubert chez les garçons. Du coté des filles, Tossou Magnificat dame le pion à ses adversaires. Dans la catégorie des cadets les 13ans et plus, ADDO Corentin surpasse ses poursuivants chez les garçons. De l’autre côté des filles, Comlan Gloria s’est montrée plus performante.

Dans les disciplines comme le sabre (Daoshu), la lance (Qiangshu), Addo Corentin est resté intraitable. Il termine ainsi avec trois médailles d’or dans cette compétition. Boko Guillaume, quant à lui, termine premier au niveau de l’épée (jiangshu). En bâton (Gunshu) et en main nue sud (nanquan), un seul nom a circulé sur les lèvres, Houanho Espoir.

En outre, au Sanda, les pratiquants ont évolué dans trois catégories, les 45 et 50 kg. A ce niveau, Avocetien Prosper remporte la compétition devant Alotinme Emmanuel. Dans la catégorie des 55 et 60kg, Medegnonwa Joseph a été plus fort que ses concurrents. Hounkonnou Stéphane a dominé également les débats dans les 70 et 75kg, De plus, Jean Quenum s’est invité aussi a la table des champions en terminant leader chez les 80 et 85kg.

Wei Jun et Rodolpho Boko heureux de la fin en apothéose

Le tournoi a connu la présence du Directeur du Centre Culturel Chinois de Cotonou, Wei Jun. Surtout, ce dernier a salué hautement l’initiative. Un gage d’énormes soutiens et d’espérance. Rodolpho Boko, président de l’association Œil du Dragon s’est tout de même réjoui du pari gagné avec son équipe et ses collaborateurs. Pour lui, en conclusion, l’objectif a été atteint.

Diany Kpossou

Articles Similaires

4 Comments

  • Felicitation

  • Félicitations au pluriel à toi grand maître Rodolphe BOKO. Tant qu’il reste à faire, rien n’est encore fait.
    inch’Allah tu attendras le phénix.
    Je profite d’ailleurs de l’opportunité pour demander à toute personne volontaire, toute autorité volonté de bien vouloir accompagner cette initiative qui mérite d’être acclamée. Ne lésinez pas sur les moyens pour porter très haut le béninois partitionné des arts martiaux chinois.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

P